La Rosacée: Rougeurs du Visage et Acné

La rosacée, parfois appelée couperose, est une maladie chronique et évolutive de la peau qui touche principalement le visage. Elle se manifeste entre autre par une extrême sensibilité de la peau. Cette sensibilité de la peau se traduit d’abord par de simples rougeurs du visage, accompagnées d’une sensation brève de chaleur, on parle alors de bouffées de chaleur ou de flushs.rougeurs20et20visage20rouge-5114390

D’abord transitoires, ces rougeurs tendent à devenir permanentes après quelques années, formant des plaques rouges sur les joues. De petits vaisseaux rouges peuvent alors apparaître à la surface de l’épiderme, les télangiectasies. On parle alors de couperose du visage. Plus tard, des boutons, appelés papulo-pustules peuvent apparaître sur ce terrain inflammatoire. Cette phase, appelée à tort acné rosacée ou acné de l’adulte, caractèrise le mieux la rosacée. Dans certains cas rares, la maladie peut évoluer vers une déformation importante des tissus ce qui se traduit par le gonflement de certaines zones du visage, le nez en particulier. (⇒ L’Evolution de la Rosacée)

La Rosacée: des rougeurs fréquentes mais mal connues

Souvent méconnue, la rosacée est pourtante très fréquente, en particulier chez les sujets à peau claire. Elle est ainsi très présente chez les populations du nord de l’Europe (Anglais, Ecossais, Irlandais…) mais aussi en France où on estime que près de 4 millions de personnes pourraient en souffrir.

La rosacée est une affection très complexe et les mécanismes qui en sont à l’origine restent encore très mal connus. Bien qu’elle ne puisse être soignée de façon définitive, un ensemble de solutions permet aujourd’hui d’en minimiser les symptôme et de contrôler son évolution.

Ainsi, l’adoption d’un mode de vie visant à réduire l’exposition de la peau aux facteurs déclenchants suffit dans beaucoup de cas à limiter ses effets. L’adoption de ce mode de vie peut également être conjugué à un taitement à base d’antibiotiques, par voix topique ou orale. Enfin, en permettant de réduire significativement la couperose et l’erythrose, c’est à dire les vaisseaux sanguins et les rougeurs qui se sont progressivement étendus sur la surface de la peau, le laser médical constitue également un traitement de réference dans la prise en charge de la rosacée.

Des rougeurs au retentissement psychologique fort

Sur le plan purement physiologique, les principales conséquences de la rosacée, rougeurs et acné, se limite à l’esthétique du malade. A ce titre, la rosacée est souvent considérée comme bénigne. Malheureusement, les effets les plus néfastes de la rosacée ne se situent pas sur le plan physiologique mais sur le plan psychologique. Une très large majorité de malades expérimente un mal l’aise, voire même une véritable détresse pour certains vis à vis de leur condition. (⇒ L’Impact Psychologique de la Rosacée)

————————–

FORUM:    Les sujets les plus lus